Espace événementiel
Centre d'affaires
Coworking

  • Accueil
  • Bourses d’étude des Alsaciens & Mosellans de Paris

Bourses d’étude des Alsaciens & Mosellans de Paris

 

Un des objectifs primordiaux que s’est donné l’AGAL Association Générale d’Alsace-Lorraine est l’octroi de bourses à des étudiants originaires de la région (être né en Alsace ou Moselle) qui viennent poursuivre leurs études en région parisienne.

Ces bourses, pour une dizaine de lauréats, sont attribuées chaque année par le Conseil d’administration, après étude des dossiers des candidats. Elles sont décernées sur des critères de parcours des études et leur motivation, en tenant compte des revenus des parents et éventuellement de l’étudiant.

Depuis 1986, l’AGAL a attribué 226 bourses, financées par de généreux donateurs membres de notre association.

 

Le président Nicolas Gudsdorf et Christian Roth vice président ont été désireux de renouer avec la Maison de l’Alsace et ce fut la première remise de bourses qui se déroulaient dans le prestigieux rooftop des Champs Elysées.

Les lauréats de l’édition 2019 sont les suivant :

FABACHER Julien ( master 2 maths finances ) : madame Vve Weymuller pour la bourse « Prix Bernard Weymuller ».

GRIEBEL Laurence ( 3ème année d’ergothérapie): les docteurs La Marca – Roth de Mulhouse.

KEMPF Marie ( césure professionnalisante en droit ) cabinet  Roth partners.

KOEBEL Yann ( Ecole du Louvre) :  Crédit Mutuel Ile de France. 

MANGIN Anaïs ( 2ème année droit histoire ) : Union Internationale des Alsaciens.

MILON Catherine ( Ecole des hautes Etudes en Sciences Sociales) : SCOR.

NARTZ Hugo ( Magistère de mathématiques ) : AG2R La Mondiale.

TRITSCHBERGER Hervé ( Institut des hautes études d’Amérique Latine) : La Réunion Aérienne.

L’Association Générale d’Alsace et de Lorraine dite « AGAL » a été fondée le 19 août 1871, et reconnue d’utilité publique par décret du 22 août 1895.

C’est l’une des plus anciennes associations régionales de Paris, dont l’origine est liée d’une part à la perte de l’Alsace (Bas-Rhin et Haut-Rhin) et de la Moselle, et d’autre part à la volonté de ces Alsaciens et Lorrains d’aider leurs compatriotes à Paris et dans sa région. Après 1870, les premières associations d’Alsaciens à l’étranger, ont été fondées à Paris, à Lausanne et à New York

 

 

 

Laisser un commentaire